Sans titre

 

 

 

L'Agence éditoriale du Tourisme, des Voyages
et des déplacementsprofessionnels

Voyage d'affaires, Mice, transport aérien, Economie - Destinations

 

 

 

 

 

 

Ecritéo - 1 rue de la Ferme - 60240 Vaudancourt - 09 84 45 27 06 - infos(at)ecriteo.com

British Airways : quand le patron de la grève se fait la malle


La grève chez British Airways prend parfois une tournure cocasse. On se rappel bien sûr le fuselage des avions ornés du slogan «Tenir le cap» déployé par la direction pendant les perturbations. Dans la série maladresse, c’est au tour du syndicat de s’illustrer, et surtout de son patron qui s’est offert une semaine de vacances pendant les grèves.



British Airways : quand le patron de la grève se fait la malle
Cité par le Daily Mail, l'affaire fait grand bruit en Angleterre. Tom Woodley, président du syndicat Unite en guerre contre la direction de British Airways depuis plusieurs mois, est en effet parti à Chypre avec sa famille alors que le personnel navigant de la compagnie poursuit actuellement son troisième mouvement de grève qui devrait durer jusqu’à mercredi.

Ne souhaitant pas subir les perturbations du mouvement dont il est l’un des instigateurs, l’homme de 62 ans a préféré partir avec une autre compagnie, Easyjet, pour voler de Londres à Paphos. Peut-être un clin d’œil aux PNC, qui manifestent contre la suppression des avantages de voyages personnels sur British Airways. Par ailleurs, le patron de la compagnie Willie Walsh est également absent pendant cette troisième grève, en déplacement à Berlin pour la conférence internationale annuelle de l’IATA.

Quid des négociations ?