Sans titre

 

 

 

L'Agence éditoriale du Tourisme, des Voyages
et des déplacementsprofessionnels

Voyage d'affaires, Mice, transport aérien, Economie - Destinations

 

 

 

 

 

 

Ecritéo - 1 rue de la Ferme - 60240 Vaudancourt - 09 84 45 27 06 - infos(at)ecriteo.com

La France perd du terrain


Chacun chez soi! Cet été, 6 européens sur 10 prévoient de partir en vacances, mais si l'Europe du Nord file vers le Sud, celle du Sud reste chez elle. Les américains et les asiatiques ne choisissent plus forcément l'Hexagone. Moralité, le tourisme est en perte de vitesse en France.



La France perd du terrain
Cet été, 56 % des Français qui partiront en vacances resteront dans l'Hexagone. Envie sans doute de faire des économies, de visiter la famille, de ne pas s'éloigner. Le souci, c'est que les autres européens sont tout aussi frileux et pour la première fois, Atout France, l'agence publique de promotion de la France, tire la sonnette d'alarme. La France reste en tête du tourisme mondial, avec 74 millions de touristes accueillis en 2009, mais c'est moins que les 80 millions de 2008 et surtout, 14 % ne font que passer. D'où une place de 3ème mondial seulement au classement des recettes, derrière les États-Unis et l'Espagne. La cagnotte a représenté 36 milliards d'euros en 2009, contre 39 milliards pour l'Espagne et 69 milliards pour les États-Unis. La part de marché de la France au sein de l'Europe est revenue de 19,6 % en 2000 à 16 % en 2009. Les Britanniques, comme les Allemands, sont de moins en moins nombreux à envisager venir en vacances dans l'Hexagone, privilégiant les longs séjours en Espagne et en Italie. Atout France espère attirer en France les seniors et les jeunes des pays voisins et les classes moyennes des principaux pays émergents, en particulier les Chinois. Mais selon un sondage national réalisé par TNS, des efforts doivent être faits sur l'accueil et l'information, l'hébergement et la restauration.