Sans titre

 

 

 

L'Agence éditoriale du Tourisme, des Voyages
et des déplacementsprofessionnels

Voyage d'affaires, Mice, transport aérien, Economie - Destinations

 

 

 

 

 

 

Ecritéo - 1 rue de la Ferme - 60240 Vaudancourt - 09 84 45 27 06 - infos(at)ecriteo.com

Les compagnies carburent


Avec la hausse du baril de pétrole, les compagnies augmentent à nouveau leurs surcharges carburant sur le prix des billets d'avion. Un élément dont le montant devient non négligeable.



Les compagnies carburent
A part les compagnies low-cost, toutes les autres compagnies font apparaître cette "surcharge carburant" sur leurs billets. Une surcharge qui a baissé en septembre mais repart à la hausse, avec le cours du baril. Classique: à l'entrée de l'hiver dans l'hémisphère Nord, la demande de fuel se fait plus pressante. Chez Air France, la hausse est d'un euro pour les courts courriers (ce qui porte la surcharge à 10 euros, pour un Paris-Nice par exemple) ou les moyens courrier (14 euros pour un vol sur le Maroc). L'augmentation est de 5 euros pour un long courrier, ce qui porte la surcharge à 63 euros pour un billet aller vers Tokyo, soit 126 € sur un aller-retour.
Toutes les compagnies n'appliquent pas les mêmes "tarifs". La surcharge pour KLM par exemple, l'associée néerlandaise d'Air France, est de 25 euros pour les vols européens et 70 euros pour les vols long-courriers. La compagnie allemande Lufthansa est au même niveau pour les moyens courriers (14 euros l'aller) mais un peu plus lourde sur le long courrier (67 euros un vol). La compagnie suisse Swiss a la main lourde (peut-être a t-elle des contrats moins favorables avec ses fournisseurs?): sa surcharge est de 20 euros pour les vols européens et de 82 euros pour les long courriers. Soit 164 euros pour un aller-retour aux Etats-Unis. La surcharge commence à vraiment peser son poids.

Article publié le 28.9.07 sur le site www.vacancespratiques.com