Sans titre

 

 

 

L'Agence éditoriale du Tourisme, des Voyages
et des déplacementsprofessionnels

Voyage d'affaires, Mice, transport aérien, Economie - Destinations

 

 

 

 

 

 

Ecritéo - 1 rue de la Ferme - 60240 Vaudancourt - 09 84 45 27 06 - infos(at)ecriteo.com

Marrakech, jusqu’où ?


Il y a des jours, comme cela, où après des éditos rigolades et réflexions sur ce bas monde, la moutarde monte au nez pour un coup de gueule. Et là, franchement, les annonces de nouvelles constructions à Marrakech donnent envie de râler un bon coup !!



Marrakech, jusqu’où ?
Certes, le Maroc a toutes les raisons, et des meilleures, de parier sur le tourisme pour son avenir. Mais l’annonce de l’ouverture de quatre nouveaux hôtels à Marrakech d’ici la fin de l’année, en prémice à ceux des années à venir, donne des sueurs froides. La machine de l’investissement tourne à plein régime, au même rythme que la bétonnière. D’ici la fin de l’année, les 40 000 lits hôteliers passeront à 45 000, sans compter les maisons d’hôtes et autres appartements que nul n’arrive à décompter. Selon le magazine marocain L’Economiste, pas moins d’une soixantaine de projets de résidences touristiques et de maisons d’hôte sont en cours de réalisation, laissant envisager que les 50 000 lits prévus par le plan Vision 2010 seront largement dépassés.
Mais le taux d’occupation, lui, n’aurait pas dépassé 50% depuis le début de l’année (avec des pics, bien sûr, en Mai et Août). Et sans passéisme, où est passé le charme de la ville rouge ? Son authenticité ? Les touristes en redemandent, certes, et les analystes parlent de « potentiel de croissance » mais n’y aurait-il pas moyen de proposer des alternatives aux voyageurs, avant que la pression ne monte trop dans la cocotte minute ? Ou que les nappes phréatiques ne soient à sec ?

Anne Le Goff
alg@vacancespratiques.com