Sans titre

 

 

 

L'Agence éditoriale du Tourisme, des Voyages
et des déplacementsprofessionnels

Voyage d'affaires, Mice, transport aérien, Economie - Destinations

 

 

 

 

 

 

Ecritéo - 1 rue de la Ferme - 60240 Vaudancourt - 09 84 45 27 06 - infos(at)ecriteo.com

Résultats contrastés pour l'aérien en octobre


L'Association Internationale du Transport Aérien (IATA) annonce des résultats contrastés sur le mois d'octobre : si la demande de fret a reculé de 4,7% sur un an, le trafic passagers a progressé de 4,6% par rapport au niveau de l'année précédente, avec un coefficient d'occupation de 77,6% contre 79,5% l'an dernier.



Résultats contrastés pour l'aérien en octobre
Depuis le mois de juin 2011, le trafic a baissé pour le frêt de près de 5%, beaucoup plus que la chute de 1% du commerce mondial. Problème de prix ? En tous cas le directeur général de Iata le constate : "Le fret aérien est un des premiers secteurs à souffrir quand la confiance des entreprises diminue". Pour Tony Tyler, "Alors que la confiance des entreprises a diminué considérablement au cours des derniers mois, la production industrielle n'a pas baissé. Mais en prévision d'une activité économique plus faible, il y a un passage vers des modes de transport moins chers et plus lents". A contrario du frêt, la tendance pour les voyages en avion reste à la hausse, mais avec de très fortes différences régionales. Malgré l'aggravation de la crise de la zone euro, les transporteurs européens ont montré une croissance supérieure (+6,4%) à la demande moyenne, précise l'IATA. Le trafic international de passagers a progressé de 4,6% en octobre avec un coefficient d'occupation de 77,6% contre 79,5% l'an dernier.