Sans titre

 

 

 

L'Agence éditoriale du Tourisme, des Voyages
et des déplacementsprofessionnels

Voyage d'affaires, Mice, transport aérien, Economie - Destinations

 

 

 

 

 

 

Ecritéo - 1 rue de la Ferme - 60240 Vaudancourt - 09 84 45 27 06 - infos(at)ecriteo.com

Téoz éco, en alternative à la voiture


La SNCF met en place une alternative à la voiture entre Toulouse à Paris avec des trains à petits prix, les Téoz éco. Ces nouveaux trains correspondent à une utilisation pendant la journée des rames Lunéa habituellement programmées pour des trajets de nuit. Le prix: à partir de 13 €. Téoz éco est testée pendant 6 mois sur l'axe Paris/Limoges/Toulouse.



Téoz éco, en alternative à la voiture
Les prix Téoz éco sont garantis très bas : à partir de 15 € par personne et même de 13 € dès lors que l’on voyage à 4 et plus et jusqu’à 30 € maximum. Des prix toujours inférieurs au prix de la route même pour un achat de dernière minute. Cette offre est complémentaire des autres offres longue distance et à grande vitesse SNCF : TGV, iDTGV et Téoz. Téoz éco correspond à des rames de nuit Lunéa qui vont circuler le jour et bénéficier des aménagements intérieurs des rames Lunéa pour voyager en journée (sièges inclinables, espace compartiments, couchettes).
La SNCF estime que l’axe Paris-Limoges-Toulouse s’avère idéal pour expérimenter cette nouvelle offre avec un marché global de plus de 10 millions de voyageurs/an, se déplaçant majoritairement pour leurs loisirs et en voiture. SNCF a choisi de tester Téoz éco lorsque la demande est la plus forte : en fin de semaine en élargissant le week-end aux vendredis et lundis. La compagnie entend augmenter la part de marché du fer par rapport à la route sur cet axe. Avec Téoz éco l’objectif est de faire basculer 200 000 voyages par an de la voiture vers le train. Par ailleurs, en améliorant la productivité du parc des trains de nuit, cette nouvelle offre devrait permettre de financer un tiers du déficit de la ligne Lunéa Paris-Toulouse.
Les ventes sont ouvertes dès aujourd'hui pour une expérimentation qui se déroulera sur six mois. La première circulation de Téoz éco aura lieu le 21 mai prochain pour le week-end de la Pentecôte.
Les trains Téoz éco desserviront les gares de Paris-Austerlitz, Les Aubrais, Châteauroux, Limoges, Brive, Cahors, Montauban et Toulouse.
A l’issue de cette expérimentation, SNCF réalisera un retour d’expérience en début d’année 2011.
Un suivi régulier des résultats du trafic et une enquête clients en novembre 2010 permettront de valider la pertinence de cette offre complémentaire. Il s’agit de tester et de mesurer l’attrait d’une offre à très bas prix avec un temps de trajet long équivalent à celui de la voiture. En fonction des conclusions de cette expérimentation, ce nouveau concept pourrait être étendu à d’autres relations. Avec Téoz éco, la SNCF propose a priori une solution de voyage moins chère, plus écologique, plus confortable et plus sûre que la route.